O1 : La Technique du Sous-Détail de Prix
Introduction | 1. Structure de prix | 2. Renseignements à connaître

Organigramme de structure | Feuille de sous-détails de prix | Récapitulatif sur les sous détails de prix
Estimation des frais | Ex1: décomposition | Ex2: décomposition | Ex3: unités utilisées | Ex4: calcul de prix unitaire
Conseils pratiques de rédaction

  Introduction     >   ^ 
 Bilan de l'avancement de l'étude de prix :
fait : quantifier l'ouvrage à partir du plan et sortir l'avant métré quantitatif
à faire : calculer les coûts unitaires de chaque chapitre du quantitatif et sortir le sous-détail de prix

 les différents types de coûts liés au projet de construction :
les dépenses directes : elles sont appelées "déboursés" et sont directement liées à la réalisation des différentes parties de l'ouvrage,
les dépenses indirectes de chantier : ce sont les "frais de chantier" , liés au fonctionnement du chantier et au gros matériel commun aux différentes parties de l'ouvrage (ex: grue, centrale à béton...),
les dépenses directes d'entreprise : ce sont les "frais généraux" correspondant aux frais de marchés liés au chantier et au fonctionnement de l'entreprise (ex: démarche commerciale, travail administratif...),
la marge: c'est le pourcentage de "bénéfice" de l'entreprise sur le coût total de l'ouvrage.

Conclusion
A partir de ces différentes dépenses, l'entreprise détermine son "prix de vente" hors taxe auquel il faudra ajouter la "TVA". Le maître d'ouvrage pourra comparer les devis proposés par les différentes entreprises et déterminer celle à qui il attribuera la réalisation de l'ouvrage.

But du cours
Détailler tous ces frais dans les chapitres suivants en commençant par l'étape intermédiaire du "sous-détail de prix".

  Remarque   
Le sous-détail de prix est un document interne à l'entreprise auquel le client n'a pas accès.

 1. Structure de prix <   >   ^ 
  1.1.  Définition  
Un sous-détail de prix est un ensemble de calculs internes à l'entreprise conduisant à la détermination de prix unitaires pour les différentes parties de l'ouvrage. Associé au quantitatif, il permettra par multiplication des quantités et des prix unitaires de déterminer les dépenses directes liées à la réalisation de l'ouvrage.


  1.2.  Les ouvrages élémentaires 
L'ouvrage étudié a été décomposé en chapitres ou phases de construction dans le quantitatif.

Chaque phase de construction se décompose elle-même en plusieurs ouvrages élémentaires liés aux différents travaux nécessaires à la réalisation d'une partie de l'ouvrage.

Un ouvrage élémentaire correspond à une tâche particulière qui va se ensuite ventiler suivant 4 rubriques :
Main d'Oeuvre (MO)
à payer pour la réalisation
Matériaux (MAT)
à commander, réceptionner sur chantier et facturer
Matériel (mat)
à louer selon les besoins
Matières consommables dans (MAT) ou (mat)
à prévoir pour certains matériels ou matériaux

Ces 4 rubriques regroupent tous les frais directement attribuables et liés à la réalisation de l'ouvrage élémentaire.
Leur estimation est plus ou moins évidente.
Chaque ouvrage élémentaire est rattaché à une unité qui le caractérise.


  1.3.  Méthode de calcul

Le sous-détail de prix va permettre de quantifier les dépenses directes que l'entreprise doit engager pour la réalisation de ces ouvrages élémentaires.
La part de chaque dépense se présente toujours de la manière suivante :

Part de dépense unitaire relative à un composant
de base
=
Quantité élémentaire
du composant (chap. 2.1)
x
Déboursé unitaire
correspondant (chap. 2.2)



 2. Renseignements à connaitre <   >   ^ 

Pour établir ces sous-détails de prix PV unitaire (H.T). il est donc nécessaire de connaître 4 types de renseignements :

 2.1.  Quantités élémentaires par unité d'ouvrages élémentaires
 
 2.2.  Déboursés unitaires  
a. Temps unitaires de main d'œuvre (T.U.)
Il s'agit de temps unitaires d'exécution basés sur des temps productifs. Ils sont déterminés par l'entreprise en fonction des techniques de réalisation, du type d'ouvrage et du rendement des ouvriers. C'est une information interne à l'entreprise et non divulguée car elle a un aspect concurrentiel (performance de l'entreprise).

Exemple : Mise en place d'un béton de semelle: 4 h / m3.
  a. Les déboursés horaires de main d'oeuvre à associer aux TU (salaire des ouvriers en tenant compte des primes et indemnité et en rajoutant les charges salariales de l'entreprise (environ 80% de majoration du salaire d'un ouvrier).
     
b. Besoins réels en matériaux en tenant compte :
des pertes,
de la casse,
des chutes,
des vols...
-> majoration des quantités de l'avant-métré quantitatif sous forme de pourcentage
  b. La valeur hors taxes des matériaux rendus chantier (prêt à l'emploi) à associer aux besoins en matériaux.
     
c. Besoin en matériel.
Rq :
On peut réaliser un gain de temps selon les choix.
  c. Les coûts d'utilisation du matériel (vu plus tard dans le chapitre "Etude de matériel") et des engins à associer aux besoins en matériel.
     
d. Besoins en matière consommable :
huiles de décoffrage,
electricité, etc.
  d. Les coûts unitaires des matières consommables

  2.3.  incidence des frais indirects liés au chantier et à l'entreprise

(vu plus tard dans le chapitre "Frais de chantier et frais généraux")
a / Coefficients de majorations de frais de chantier (FC)
b / Coefficients de majorations de frais généraux (FG)

  2.4. pourcentage caractérisant la marge bénéficiaire choisie


  CONCLUSION

Afin de poursuivre l'étude de prix, il est donc nécessaire de connaître les quantités élémentaires et les déboursés unitaires. C'est l'objet des chapitres suivants.